Veuillez cliquer ou appuyer sur Entrée pour sauter la navigation. Déclaration relative à l’accessibilité
Merci. Nous avons enregistré vos préférences.
Vous pouvez mettre à jour vos préférences en matière de communication à tout moment dans la section Rester en contact de votre compte Dyson. Si vous avez un compte Dyson, vous pouvez vous connecter ci-dessous pour gérer vos options de communication.
Video motif
Dyson air purifier in an office.

Dyson lance sa nouvelle gamme d’appareils de purification d’air – dont un purificateur qui détruit le formaldéhyde 

Parce que nous sommes des millions à travers le monde à passer plus de temps à l’intérieur, la propreté de l’air intérieur est devenue une priorité essentielle. Pour la première fois au Canada, Dyson lance sa technologie d’élimination des molécules de formaldéhyde et perfectionne la technologie de purification existante pour favoriser des lieux de vie plus sains.  

29 Mars 2021

  • C’est aujourd’hui que Dyson dévoile sa toute dernière gamme de purificateurs d’air comprenant le nouveau purificateur Dyson Hot+Cool Formaldéhyde doté d’une technologie de détection du formaldéhyde à l’état solide conçue pour capturer la poussière ultrafine et les allergènes et détruire les particules de formaldéhyde potentiellement nocives pour la santé.[1] La nouvelle gamme comprend également une version repensée du purificateur Dyson Cool et du purificateur Dyson Hot+Cool.

     

    Le formaldéhyde est un gaz polluant incolore qui peut être libéré dans l’air intérieur par les émissions de gaz ou la combustion. Parmi les sources potentielles de formaldéhyde provenant d’émissions de gaz, le gouvernement du Canada signale les panneaux de particules, les panneaux de fibres, le bois franc et les panneaux de contreplaqué; le papier peint, le carton, les produits de papier; les tissus à pressage permanent comme les draperies; les colles, les peintures; les vernis et les finis de planchers. Le dégagement gazeux – le processus selon lequel divers produits dégagent du formaldéhyde – peut prendre des semaines, voire des mois et des années, à disparaître complètement. La combustion de matériaux comme la fumée de tabac, des appareils au gaz ou au mazout dont le système d’évacuation est défectueux et la fumée provenant de foyers et de poêles à bois peuvent également être des sources de formaldéhyde.

     

    Le formaldéhyde étant 500 fois plus petit que des particules de 0,1 micron, il est particulièrement difficile à capturer. Ses effets sur la santé varient en fonction des différentes concentrations. Selon le gouvernement canadien, des concentrations élevées de formaldéhyde provoquent des sensations de brûlure aux yeux, au nez et à la gorge; par ailleurs, l’exposition à long terme à des concentrations modérées peut entraîner une aggravation des symptômes d’asthme. Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) classe également le formaldéhyde comme étant une « substance cancérogène pour les humains » (article en anglais).

"Comme le formaldéhyde est libéré dans l’air par émissions de gaz, il peut donc passer inaperçu dans la maison pendant des années. Dyson a mis au point un appareil qui permet de détecter, capturer et détruire ce polluant de manière précise et éprouvée. De plus, notre capteur solide ne s’assèche pas avec le temps; il demeure donc précis et efficace pendant toute la durée de vie de l’appareil. La pandémie de COVID-19 a suscité une prise de conscience mondiale à l’égard de la qualité de l’air que nous respirons, et l’engagement de Dyson à investir dans l’innovation et la technologie afin de fournir un air plus pur demeure au premier plan de notre mission."

- Alex Knox, vice-président, Traitement de l’environnement à Dyson

  • Détection précise et destruction du formaldéhyde

    En plus des capteurs conçus pour détecter les particules existantes, le dioxyde d’azote (NO2), les composés organiques volatils (COV), l’humidité et la température, l’appareil intègre un capteur intelligent de formaldéhyde qui détecte ce polluant avec précision pendant toute la durée de vie de l’appareil. Les autres types de capteurs, à base de gel, peuvent s’assécher et se détériorer avec le temps. Le capteur de formaldéhyde Dyson, parce qu’il utilise une cellule électrochimique, ne s’assèche pas avec le temps et son algorithme unique contre-vérifie les données toutes les secondes, en effectuant une détection sélective pour éviter toute confusion avec d’autres COV.

     

    Le système de filtration du purificateur Dyson Hot+Cool Formaldéhyde est constitué d’un nouveau filtre d’oxydation catalytique sélective (OCS). Alors que les filtres HEPA et au charbon actif de l’appareil sont conçus pour capturer et emprisonner les polluants présents dans l’air, ce filtre est expressément conçu non seulement pour capturer le formaldéhyde, mais pour le détruire au niveau moléculaire. Le filtre catalytique est doté d’un revêtement unique présentant la même structure que le cryptomélane, un minéral que les chimistes de Dyson ont déterminé comme étant le catalyseur idéal. Ses milliards de tunnels de la taille d’un atome possèdent la taille et la forme optimales pour piéger et détruire le formaldéhyde. L’appareil exécute ces fonctions grâce à un processus d’oxydation. Pendant la réaction chimique, une surface riche en oxygène élimine les électrons et provoque la décomposition du formaldéhyde en de minuscules quantités d’eau et de CO2. Celle-ci se régénère ensuite à partir de l’oxygène ambiant et continue de détruire le formaldéhyde en continu.  Ce filtre n’a donc jamais besoin d’être changé.

    Pollution intérieure autre que le formaldéhyde

    Une personne respire jusqu’à 9 000 litres d’air[3] par jour; même avant 2020, les humains passaient 90 % de leur temps à l’intérieur[4]. De plus en plus, nos maisons deviennent des espaces où nous travaillons, faisons de l’exercice, dormons et nous divertissons, la qualité de l’air que nous respirons dans tous les aspects de notre quotidien n’est pas négociable.

     

    Un bon nombre de sources de pollution intérieure rejettent dans l’air des polluants comme des PM10, des PM2,5, des COV, des NO2 et du formaldéhyde. Les sources de pollution sont présentes dans tous les aspects de notre vie quotidienne, qu’il s’agisse des PM2,5 émis pendant la cuisson, des COV libérés par les produits de nettoyage ou du formaldéhyde que dégage en continu notre mobilier de salon. Dyson travaille sans relâche à améliorer et à perfectionner ses produits; notre nouvelle gamme de purificateurs reflète la technologie la plus récente dans trois domaines fondamentaux : la détection, la filtration et l’acoustique.

  • Entièrement étanche, conformément à la norme HEPA H13

    Avec les nouveaux purificateurs Dyson, il n’y a pas que le filtre qui réponde à la norme HEPA H13, mais bien l’appareil au complet. Le système de filtration capture 99,97 % des particules de taille aussi petite que 0,3 micron. Les purificateurs Dyson emprisonnent les allergènes, les polluants, les bactéries, le pollen, les spores de moisissures et les gaz. Des essais scientifiques ont en outre démontré qu’ils capturent les particules aussi petites que les allergènes et les virus, notamment le virus de la grippe A H1N1. Les ingénieurs de Dyson ont adopté une approche scientifique pour construire un appareil entièrement scellé, créant des joints haute pression en 24 points critiques supplémentaires afin d’empêcher l’air vicié de contourner les filtres et de transporter les polluants dans la pièce.

    Purificateur Dyson Cool : Des caractéristiques acoustiques qui le rendent 20 % plus silencieux

    Les ingénieurs de Dyson n’ont ménagé aucun effort pour réduire encore davantage le son émis par le purificateur Dyson Cool sans altérer sa performance de purification.  Grâce à un processus de conception, d’essais et de construction par itération réalisé dans les chambres acoustiques du Centre de développement de Dyson en Malaisie, l’appareil a été repensé de manière à être 20 % plus silencieux8. Pour obtenir la réduction de bruit souhaitée, les ingénieurs de Dyson ont affiné l’ensemble de la trajectoire du flux d’air en élargissant l’ouverture (fente de sortie de l’air) et en améliorant la géométrie de l’appareil.  Cette modification a permis de réduire le frottement entre l’air et la surface de la machine et, par conséquent, de réduire le bruit.

    Technologie Air Multiplier

    La technologie Air MultiplierMC de Dyson permet à l’appareil de projeter de l’air purifié dans toute la pièce.[5] En mode Auto, l’appareil maintient la pièce à la température[6] et au niveau de qualité de l’air souhaités. Contrôlez et surveillez la qualité de l’air où que vous soyez grâce à l’application Dyson Link7. Contrôlez-le en mode mains libres avec Google Home (en anglais seulement), Alexa et Siri.

    Conçu pour les vraies maisons

    Les purificateurs Dyson sont conçus pour les vraies maisons. La norme de l’industrie pour les essais de purificateurs d’air consiste à en mesurer la performance au moyen d’un essai réalisé en laboratoire dans une petite pièce de 12 m2 dotée d’un ventilateur de plafond qui fait circuler l’air et d’un capteur qui mesure la qualité de l’air. Ce type d’essai sert à attribuer au purificateur une cote de débit d’air propre. La mesure du débit d’air propre est, en fait, une mesure de la vitesse; de surcroît, elle est prélevée dans un environnement qui ne correspond pas à la réalité. Pour des essais plus représentatifs, les ingénieurs de Dyson ont développé le test POLAR, qu’ils réalisent dans une pièce plus grande, de 27 m2, sans ventilateur. Le test POLAR utilise huit capteurs dans les coins de la pièce et un au centre pour recueillir des données sur la qualité de l’air. Ce test permet à Dyson d’obtenir une vision globale de la purification et de s’assurer que l’appareil peut à lui seul accomplir le travail de purification d’une pièce entière, sans tenir compte d’autres facteurs environnementaux. Pour en savoir plus sur les tests menés sur les purificateurs, visitez la salle de presse de Dyson. 

¹ Essais réalisés par un tiers sur l’ensemble de l’appareil en fonction du test de masse propre cumulée pour le formaldéhyde conformément à la norme GB/T 18801-2015 avec injection continue jusqu’à ce que le débit d’air purifié le plus exempt de formaldéhyde soit atteint. Les résultats peuvent varier.

² How your lungs get the job done’ American Lung Association, 2017.

³ Combined or multiple exposure to health stressors in indoor built environments,’ World Health Organization Regional Office for Europe, Edited by Dimosthenis A Sarigiannis, pg 9, 2013.

⁴ Essais de particules avec l’huile de di(2-éthylhexyle) sébacate précisée dans la norme EN1822 dans une pièce indiquée dans la norme ASTM F3150. Testé au mode Max à IBR US pour une efficacité de tout l’appareil supérieure à 99,95 %.

5 Au réglage maximum. Tests de projection de l’air (méthode DTM801) et de portée de la purification dans une pièce de 81 m3 (2 860 pi3) (méthode TM-003771).

6 S’applique à la fonction de chauffage seulement.

Press contacts

Dyson Newsroom

The latest news from Dyson