Veuillez cliquer ou appuyer sur Entrée pour sauter la navigation. Déclaration relative à l’accessibilité
Merci. Nous avons enregistré vos préférences.
Vous pouvez mettre à jour vos préférences en matière de communication à tout moment dans la section Rester en contact de votre compte Dyson. Si vous avez un compte Dyson, vous pouvez vous connecter ci-dessous pour gérer vos options de communication.
  • Qu’est-ce que le débit d’air propre? et autres questions sur les tests des purificateurs d’air

    Entre les purificateurs personnels et ceux destinés à des pièces complètes, difficile de s’y retrouver entre les nombreuses formes et tailles. Sans compter qu’au sein même de chaque catégorie, les écarts sont importants, que ce soit au niveau du prix, de la performance ou de l’apparence. Alors comment choisir le purificateur qui convient le mieux à votre maison?

    Dyson purifier in house

    Dyson s’est engagée à fabriquer des produits qui remédient aux problèmes réels rencontrés dans les vrais espaces. Notre philosophie veut que, pour purifier réellement une pièce complète, un purificateur doit détecter les polluants, les capturer efficacement et projeter de l’air propre dans chaque recoin.

     

    L’une des mesures les plus fréquemment utilisées pour présenter la performance d’un purificateur est le débit d’air propre. La mesure du débit d’air propre présente le taux auquel un purificateur nettoie l’air (c.-à.d. la vitesse à laquelle il le fait). Un débit d’air propre élevé ne signifie pas nécessairement une bonne purification, puisque cela ne tient pas compte du portrait global. De plus, certaines méthodes de test actuellement acceptées qui mesurent le débit d’air propre ne tiennent pas compte des réelles conditions retrouvées dans les domiciles.

     

    Dyson a mis au point le test POLAR qui évalue un plus large éventail d’aspects nécessaires aux utilisateurs dans leur domicile : l’exactitude des capteurs du purificateur; la capacité de l’appareil à réagir automatiquement aux épisodes de pollution; l’uniformité de la purification à l’échelle d’une pièce de 81 m3, soit une taille fondée sur les espaces de vie modernes.

     

    Poursuivez votre lecture pour voir les réponses de Dyson aux questions les plus fréquemment posées au sujet des tests menés sur les purificateurs.

     

    J’ai vu l’expression « débit d’air propre » (CADR) utilisée sur plusieurs purificateurs différents. Qu’est-ce que le débit d’air propre?

     

    L’acronyme CADR signifie « Clean Air Delivery Rate », soit le débit d’air propre. Il s’agit de la mesure obtenue grâce à diverses méthodes de test, certaines remontant aux années 1980.

     

    Le débit d’air propre représente la mesure du volume d’air propre qu’un purificateur peut projeter en un temps donné fixe, soit, au final, la mesure de la vitesse du purificateur. La plupart des méthodes de test consistent à mesurer le débit d’air propre en le considérant comme le taux d’élimination de la concentration des polluants, puis à le multiplier par le volume de chambre de test. À notre avis, cette mesure ne devrait pas être considérée comme la seule nécessaire à l’évaluation de la performance globale d’un purificateur intelligent moderne.

     

    Comment le test fonctionne-t-il?

     

    À l’échelle mondiale, les différentes normes de test pour générer la mesure du débit d’air propre respectent des spécifications semblables quant à la façon dont les tests sont menés et à la chambre dans laquelle ils doivent l’être.

     

    En règle générale, la chambre est petite, soit entre 28 m3 et 30 m3, selon la méthode utilisée. Il s’agit alors d’une chambre au climat contrôlé, dont les murs, le plancher et le plafond sont solides. Le purificateur mis à l’essai est placé au centre de la chambre et de la pollution particulaire y est injectée à partir de l’extérieur, à travers une ouverture. Un seul capteur est installé d’un côté de la pièce afin de surveiller le comptage des particules dans la chambre. Cette dernière est également équipée de deux ventilateurs, un installé au mur et l’autre au plafond, afin d’aider à la circulation de l’air. Chez Dyson, nous considérons que de telles méthodes ne sont pas suffisamment représentatives de l’espace pour permettre de mesurer la performance d’un purificateur dans les maisons modernes.

     

    En effet, avant le début du test, le purificateur est placé au centre de la chambre, et le ventilateur de plafond est mis en marche pour disperser les polluants dans la pièce. Le purificateur est manuellement mis en marche au mode maximal et le ventilateur mural est activé pour faire circuler l’air dans la pièce pendant le test. Une quantité contrôlée de polluants est injectée dans la pièce, pendant que le ventilateur mural les mélange et en uniformise la concentration. Au début du test, le ventilateur de plafond est éteint, mais le ventilateur brasseur d’air demeure en marche pendant toute la durée du test. Celui-ci est mené de façon distincte pour la poussière, le pollen et la fumée de cigarette, et dure 20 minutes pour chacun.

  • Dyson purifier testing
  • Comment le débit d’air propre est-il calculé?

     

    Il y a deux facteurs qui influencent la cote de débit d’air propre du produit soumis au test : 

    a.   l’efficacité des filtres;

    b.   le débit d’air qui traverse les filtres. 

     

    Le résultat du débit d’air propre est calculé en mesurant la vitesse à laquelle le purificateur élimine les particules de l’air comparativement à la vitesse à laquelle elles s’infiltrent et se posent naturellement sur les surfaces. Ce résultat est ensuite multiplié par le volume de la chambre de test, ce qui signifie que la taille de la pièce est inextricablement liée à la note totale. Si la pièce est petite et non représentative des pièces retrouvées dans les habitations, la note pourrait ne pas être représentative d’un usage dans des conditions réelles.

Que pense Dyson des tests menés sur les purificateurs?

 

Les normes de test actuelles ne représentent pas les conditions de vie réelles.

 

La petite taille des chambres représente mal l’environnement réel. En effet, une chambre de test de 30 m3 est petite comparativement aux vraies pièces retrouvées dans les maisons modernes, sans compter que celles-ci sont rarement dotées de ventilateurs de plafond ou de ventilateurs brasseurs d’air. Cela signifie qu’un appareil dont le débit d’air propre est élevé pourrait ne pas être en mesure de purifier efficacement l’air d’une grande pièce sans ventilateur de plafond. Dans certains cas, le purificateur peut même créer une sorte de bulle d’air propre dans un coin de la pièce, mais être incapable de purifier l’intégralité de l’air lorsque mis dans un milieu de vie réel.

 

La méthode d’analyse peut tromper les consommateurs, tout particulièrement puisque les résultats du débit d’air propre ne sont pas obtenus en mode automatique, et qu’ils sont liés de façon inhérente à la taille de la chambre de test.

 

Chez Dyson, nous sommes d’avis qu’un purificateur devrait être en mesure d’assurer la purification d’une pièce complète. Pour y arriver, l’appareil doit être multifonctionnel, c.-à-d. qu’il doit détecter efficacement la détérioration de la qualité de l’air, capturer correctement les polluants et projeter de l’air propre dans chaque coin de la pièce. Par conséquent, nous privilégions les tests qui évaluent les trois aspects de la performance de purification plutôt que ceux qui sont axés uniquement sur la vitesse de filtration. Les méthodes de test actuelles qui génèrent des notes de débit d’air propre ne tiennent pas compte de la détection intelligente ou de la capacité de projection dans toute la pièce, deux aspects pourtant essentiels des purificateurs haute performance.

 

Nous croyons également que, lors du choix d’un appareil, les gens devraient avoir facilement accès à ses données afin de comprendre sa performance dans des conditions réelles. Voilà pourquoi nos ingénieurs ont consacré des années à la conception d’une nouvelle méthode de test, soit la méthode POLAR (Point Loading Auto Response), qui tient compte de la multifonctionnalité et de la performance dans des conditions réelles.

  • Dyson Polar Test

    Qu’est-ce que le test POLAR?

     

    La méthode de test POLAR de Dyson prend en compte les vrais espaces de vie.

     

    Cette méthode évalue la capacité de l’appareil à retirer les particules et gaz nocifs, l’uniformité de la performance de purification à travers toute la pièce, et la projection de l’air. Essentiellement, tous nos tests sont menés au moyen de la fonction de détection automatique d’un appareil et se terminent lorsque le purificateur détecte que la pièce est « nettoyée » et s’éteint donc de lui-même. L’interprétation que fait l’appareil d’une pièce « propre » peut alors être évaluée à la fois en ce qui a trait à la réduction de la concentration des particules et à l’uniformité de cette concentration à travers la pièce.

     

    La chambre de test POLAR, qui fait 81 m3, est beaucoup plus grande qu’une chambre de test de CADR classique, et représente beaucoup plus fidèlement les milieux réels que ce que préconisent les normes actuelles. De plus, aucun ventilateur ne gère la circulation de l’air; le purificateur doit se charger lui-même de cette tâche. L’appareil est placé dans un coin de la pièce plutôt qu’au centre, soit l’endroit où il est le plus susceptible d’être placé dans une habitation. Neuf détecteurs sont disposés autour de la pièce, soit deux par coin et un au centre, en vue d’évaluer l’uniformité de la purification partout dans la pièce.

     

    Lorsque le test est lancé, une quantité préétablie de polluants est projetée dans un des coins de la pièce. Disposé dans le coin diagonal opposé, le purificateur doit détecter la détérioration de la qualité de l’air et réagir en conséquence. Pour obtenir une note élevée, le purificateur testé doit d’abord détecter la détérioration de la qualité de l’air et y réagir. Il doit ensuite purifier efficacement l’air de façon uniforme partout dans la pièce et, pour finir, s’éteindre de lui-même une fois qu’il juge que la pièce est purifiée. De cette façon, la réduction des particules et l’uniformité de la purification sont mesurées.

     

Press contacts

Dyson Newsroom

The latest news from Dyson